Qu’elle soit rentable ou non pour l’instant, la bande dessinée avance inexorablement sur le terrain numérique. Les BD nominées à Angoulême sont déjà consultables sur un Ipod tandis que, dans le monde entier, on travaille ardemment à un moteur qui rende la lecture d’une BD simple et pratique, quel que soit le support numérique. Petit tour d’horizon des expériences en cours.

Lire la suite de cet article »

S’il y a une série qui caractérise l’école belge de bande dessinée dans le monde, ce sont bien les Schtroumpfs. Créés le 28 octobre 1958, ils ont fait le tour du monde notamment grâce leur adaptation en dessin animé.

Lire la suite de cet article »

À  Francfort, cette année, la crise n’avait pas encore affecté les éditeurs de bande dessinée. Au contraire : leur activité progresse alors que les mangas semblent marquer le pas. La raison ? Un « repackaging » du standard franco-belge en « Graphic Novels » et davantage d’exploitation de nos BD au cinéma et à la télévision.

 

Lire la suite de cet article »

image

 Posy Simmonds est une londonienne qui parle parfaitement le français en raison des études qu’elle est venue faire à la Sorbonne dans ses jeunes années. Elle est aujourd’hui la grande plume graphique du quotidien anglais The Gardian. Elle a publié plusieurs graphic novels qui lui valurent de nombreuses distinctions dont celle de Membre de l’Ordre du British Empire. Son dernier ouvrage, Tamara Drewe (Denoël Graphic) vient de recevoir en France le Grand Prix de la critique Bande Dessinée 2009 décerné par l’association des critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD).

Rosemary Elizabeth « Posy » Simmonds est née le 9 août 1945 à Cookham Dean, dans  le Berkshire, en pleine campagne, au bord de la Tamise, pas très loin du château 1. Posy Simmondsde Windsor. Toute petite, elle entretient une relation privilégiée avec la lecture. Ses parents possèdent une grande bibliothèque et notamment des reliures de la célèbre revue satirique The Punch. Elle est fascinée par les caricatures d’Hitler et de Mussolini qu’elle y découvre alors qu’elle n’a pas trois ans. C’est le début d’une éducation graphique qui la mène à idolâtrer Ronald Searle qu’elle rencontre dans le livre de Nigel Molensworth, Down With Skool. Le père de Posy possède une ferme qu’il a aménagée partiellement en salle de vente. Il n’a en effet pas son pareil pour identifier une faïence précieuse ou un meuble rare. Sa mère transmet à sa fille le goût pour les langues étrangères. Malgré la charge d’une maisonnée de cinq enfants, elle pratiquait le français, l’espagnol, un peu d’italien. Elle est passionnée par les codes secrets, communiquant avec ses enfants avec des codes qu’elle fabrique spécialement pour eux.

Comme bon nombre de jeunes filles anglaises, Posy Simmonds passe une partie de sa scolarité en pension, à la Queen Anne’s School, une école privée de Caversham. Ensuite, elle est envoyée à Paris à la Sorbonne pour suivre un cours de « Civilisation française » et parfaire son éducation. Nous sommes en 1962, dans le Paris de Doisneau, des « Amoureux de l’Hôtel de Ville », la ville romantique par excellence. Posy en profite pour suivre un cours de dessin académique. C’est la première fois qu’elle se retrouve toute seule à l’étranger. En dépit des grèves à répétition, elle a un souvenir magnifique de la Ville lumière, à mille lieux de la rigueur de sa vie britannique.

Lire la suite de cet article »

nike huarache pas cher taille 40,nike air huarache noir et rouge,nike huarache blanche cdiscount
nike tn pas cher chine,basket nike tn femme chine,nike tn requin black
adidas superstar noir pas cher,adidas superstar blanche homme,adidas superstar en promo
nike roshe run pas cher bleu,basket nike roshe femme courir,nike roshe run intersport
air jordan homme pas cher,chaussure jordan futur,chaussures jordan eclipse
baskets nike jordan femme pas cher,chaussure jordan foot locker,chaussure air jordan pour
nike roshe run pas cher pour femme nike roshe run homme solde nike roshe run bleu
adidas zx flux pas cher rose,adidas zx flux aliexpress,adidas zx flux homme promo
nike air max 90 pas cher france,nike air max 90 blanche et bleu,nike air max 90 bebe
adidas superstar fille pas cher,adidas superstar fille rose,adidas superstar noir metal

Vous avez été très nombreux à participer au jeu concours “Le Gang des Talents : Miss pas Touche ” organisé par la Caisse d’Epargne, qui s’est déroulé du 3 au 24 novembre 2008 et nous vous en remercions.

Félicitations à Mathieu HOUDEBINE (56 - Muzillac) qui est l’heureux gagnant et se verra remettre un bon d’achat de 150€ valable dans les librairies “Canal BD” . 

La Caisse d’Epargne vous invite à participer à un nouveau jeu concours jusqu’au 22 décembre minuit. Le quizz porte sur le deuxième album de la sélection du Gang des Talents: “CELESTIN GOBE LA LUNE” de Wilfrid Lupano et Yannick Corboz aux éditions Delcourt.  A la clé un bon d’achat de 150€ valable dans les librairies Canal BD pour satisfaire vos envies bédéphiles!!!

mar
2
déc
16:02

 

Auteurs : Pahé et Sti
Éditions Paquet
Genre : Humour - Gags en une page
Public : Tout public

Albums précédents

Aux Editions Paquet
La vie de Pahé - Tome1 « Bitam »
La vie de Pahé - Tome 2 « Paname »
Tony Rabbit Tome 1 et tome 2

Présentation
Petit garçon de 8 ans, Dipoula a eu le malheur de naître albinos au Gabon, dans une ethnie où les albinos sont réputés pour attirer le mauvais œil. Son père part donc l’abandonner la nuit de sa naissance sur le palier de l’Orphelinat « Dieu est amour »… Mais comment aimer son prochain, quand personne ne vous aime ? Chez les noirs, Dipoula est pris pour un blanc, et chez les blancs, on le rejette car il est noir… Avec ses amis Blazé Blazé et Cissoko, Dipoula va tout tenter pour enfin devenir un vrai noir !

La nouvelle série humoristique qui montrera aux enfants européens une façon de vivre différente de la leur.

Source inépuisable de gags, cette situation fera le bonheur de tous les lecteurs !

Lire la suite de cet article »

lun
1
déc
16:09

Didier PasamonikSélectionné pour le Gang des Talents parrainé par la Caisse d’Epargne, « Dipoula » est dessiné par un auteur gabonais au bagout et au talent sans pareil. Pahé se raconte avec d’autant plus de facilité que sa vie fait l’objet d’une bande dessinée en trois volumes dont le dernier tome paraît fin 2009, Un dessin animé de 78 épisodes en a même été tiré qui passera sur France 3 au deuxième trimestre de 2009.

« La vie de Pahé, c’est la vie d’un mec trop chanceux ! , nous dit l’auteur. Mon album a été sélectionné par le Gang des Talents, une opération parrainée cette année par Luc Besson, qui met à l’honneur, une année durant, de nouveaux talents de bande dessinée en accompagnant la sortie de leur album pour 6 auteurs francophones ayant déjà publié de 2 à 5 albums BD et ayant une parution entre septembre 2008 et avril 2009. J’ai la chance d’avoir été sélectionné parmi ceux-là. Mon album est sorti le 26 novembre en France et je serai le 9 décembre à la Caisse d’Epargne pour dédicacer mon album. »

« Quelle bande dessinée que ma vie ! » (Pahé)

Effectivement, la vie de Pahé, un jeune dessinateur âgé « d’une trentaine de saisons sèches », de son vrai nom Patrick Essono Nkouna, commence à Bitam au Gabon: « Vous regardez la carte de l’Afrique, vous cherchez l’équateur et vous trouverez ce tout petit pays bourré de pétrole et où toutPahé sur le stand du Gang des Talents au Festival de Blois le monde est beau. » Son père est un important chef coutumier local et planteur de cacao. Le Nord du Gabon est en effet essentiellement agricole : « Je suis sûr qu’il y a une part de cacao gabonais dans le Nesquik que tous les petits Français adorent »  dit Pahé en rigolant. Sa mère travaille pour la succursale d’un groupe de magasins français nommé Paris. Ca lui vaut de recevoir chaque année à Noël des jouets venus de France. La famille est grande : son père avait déjà dix épouses quand il convole avec la mère du dessinateur. Il a donc une fratrie de « demi-frères » et de « demi-sœurs », (distinguo qui n’existe pas au Gabon) très importante.

Pahé fait ses primaires à Libreville mais, arrivé en 6ème, il rejoint sa sœur en France, à Tours, où elle poursuit des études de médecine. Il prend l’avion pour la première fois et arrive en hiver, lui qui ne sait même pas ce que c’est. Il a cinq ans, c’est le choc. Le premier Français auquel il adresse la parole est un policier noir, un Antillais. Il demande à sa sœur comment se fait-il qu’il y ait des Français… noirs ? Elle lui explique avec beaucoup de patience qu’il y a en France des tribus qu’on appelle les Antillais… Puis c’est l’arrivée à Tours. Il est hyper-fatigué. Il demande à sa sœur qu’elle aille couper du bois pour… son eau chaude. Éclat de rire ! « En fait, l’eau chaude, c’est une culture ! » dit-il aujourd’hui comme pour mieux souligner l’inconscience des Occidentaux vis-à-vis de cette denrée rare.

Lire la suite de cet article »

Laissez-vous séduire par ce 3ème album issu de la sélection du Gang des Talents. Publié aux Editions Paquet, l’album « Dipoula, MBolo» est une série de bandes dessinées humoristiques,truffée de gags.« Petit garçon de 8 ans, Dipoula a eu le malheur de naitre albinos au Gabon dans une ethnie où ils sont réputés pour attirer le mauvais œil. Son père l’abandonne la nuit de sa naissance sur le pallier de l’orphelinat « Dieu est amour », où il grandira sous les bonnes paroles telles que « Dieu est merveilleux »… Mais comment aimer son prochain, quand personne ne vous aime car la couleur de votre peau est différente ? Chez les noirs, Dipoula est pris pour un blanc et chez les blancs, on le rejette car il est noir… Avec ses amis Blazé Blazé et Cissoko, Dipoula va tout tenter pour enfin devenir un vrai noir ! »

La Caisse d’Epargne et ses partenaires - le Groupement des Libraires de Bande Dessinée, Metro, l’émission Un monde de Bulles de Public Sénat- se sont engagés à soutenir et promouvoir auprès du grand public la sortie de six auteurs au talent prometteur. Cette opération, baptisée, le Gang des Talents, a été présidée par Luc Besson et composée d’un jury de professionnels et de personnalités du monde de la BD.

illustration d'Alexandre FrancAlors que près de 300 manifestations par an dont Angoulême et Japan Expo, il est nécessaire pour les festivals de moins grande envergure de se distinguer des autres. C’est le cas pour BD Boum à Blois qui n’a pas son pareil pour bâtir un programme unique en son genre : pédagogique, social et citoyen.

Lire la suite de cet article »

Cliquez pour agrandir